6 août 2014

Une ruche à fines herbes

L'hiver dernier, j'ai trouvé sur le bord du chemin un lot de boîtes de bois. Du moins c'est ce que je croyais, jusqu'à ce que je commence à les regarder pour constater qu'elles n'avaient pas de fonds. Puis en les déplaçants, j'ai réalisé que c'était des hausses de ruches. Dans certaines il y avait encore des rayons de miel. Un apiculteur urbain venait probablement de fermer boutique. J'en ai donc récupéré une seule, ne sachant trop ce que j'allais bien pouvoir faire avec une boîte sans fond et toute gommée de miel. 

Puis cet été, l'inspiration m'est finalement venue: je ferai un bac pour mes fines herbes. Aussitôt dit, aussitôt fait!


É T A P E S
1. Nous avons utilisé des retailles de bois traités afin de créer un fond à l'extérieur, à l'aide de petits clous.

2. On a posé un plastique à l'intérieur de la boîte couvrant tout le fond et les rebords, fixé avec des broches.

3. Nous avons remplie la boîte de terre, puis transplanté nos fines herbes.
Un petit truc trouvé sur Internet: placer des bouteilles de plastiques vides au fond des grands bacs pour alléger le tout.

4. On a ajouté un petit cadre du bois tout autour de la boîte, pour faire plus joli!


Ensuite, j'ai arrosé et admiré longuement mes fines herbes. 
Elles ont grossi et étaient vraiment belles.
Puis le drame s'est produit.
C'était il y a deux semaines.
Mes fines herbes, qui étaient encore magnifiques le matin, sont devenues toutes tachetées au début de l'après-midi. 
Horreur!
J'ai dû couper une bonne partie de mes fines herbes.
Et j'ai pleuré. Pour vrai.

Je crois qu'elles ont subit les éclaboussures de l'eau de la piscine en plein midi.
Le bac est maintenant bien éloigné de la piscine.
Et les fines herbes ont recommencées à pousser. 
Mais il y aura beaucoup moins de pesto dans mon congélo cet hiver...

Vous aussi êtes une jardinière émotive?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire