7 août 2014

Du glamping!

1 voiture
145 km selon Google map
1 plein d'essence
2 mamans
5 enfants
Un peu moins de 2 heures de route
Le CD de Stromae dans nos oreilles

Et c'est comme ça que nous sommes arrivés au Parc National de Plaisance situé au cœur de la rivière des Outaouais pour trois jours de glamping!

Il y a deux semaines, ma belle-sœur et moi avons placés nos bagages sur les sièges de sa voiture 7 passagers, fait entrer les enfants dans les espaces restants (ou c'était peut-être le contraire...), et sommes partis à l’aventure en direction d'une lointaine contrée sauvage! Dans les faits, nous avions plutôt réservé une tente Huttopia, un prêt-à-camper qui combine le confort d'un (disons vraiment très) petit chalet à la rusticité du camping. Plutôt habituée au camping sauvage, le glamping était pour moi une première et j'ai vraiment aimé l'expérience.

J'aime faire la vaisselle à l’extérieur, mais j’aime qu’il y ait un petit frigo et un réchaud. J’aime marcher sur les petits chemins pour aller brosser mes dents, mais la princesse aux petits pois en moi apprécie les véritables matelas qui nous y attendent le soir venu... bien que je n'ai pratiquement pas dormi les deux nuits, transie par l'humidité et ce, malgré le chauffage d’appoint (Note à moi-même : investir dans un bon sac de couchage).

Les moments forts de notre séjour? Les tacos dans un sac de Doritos, les marmottes, le pneu-balançoire-qui-donne-mal-au-cœur, la ballade en ponton aux chutes, le ciel étoilé et notre incomparable feu de circulaires…


Et vous, vous campez, "glampez" ou "hôtelez"?
Quoi qu'il en soit, les temps ont bien changé...

Le nec plus ultra: Archive Magazine Châtelaine, juillet 1966

2 commentaires:

  1. Sympa comme expérience !
    Et si vous voulez tenter le glamping en France, vous trouverez pleins d'idées sur www.glamping.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour le lien Celine! J'en prendrai bonne note pour le jour où j'irai (enfin) visiter ma famille en France...

      Supprimer