11 juin 2014

Salle de bain

Heureusement que j’ai eu le temps de repeindre ma salle de bain le week-end précédent l'accident. Parce que je vous dis que j'en ai passé du temps dans mon bain pour traiter la douleur... Si c’est pas bien fait la vie?

Notre salle de bain, donc, était d’un jaune blé depuis plusieurs années. 


Puis, un jour je me réveille et tout en faisant ma toilette matinale je constate que, décidément, ce jaune blé ne va pas du tout avec mon teint. (Bon, dans les faits, j'ai JAMAIS aimé cette couleur. Je m'étais trompée de couleur au moment de l'achat, puis j'ai fait avec comme on dit...) Je file donc à la quincaillerie pour constater toute l’étendue de la palette des blancs. Après avoir comparé les teintes, analysé les finis et scruté attentivement les différents tons, j’ai réalisé que je pourrais très bien rédiger un mémoire de maîtrise ayant pour titre « La multiplicité des blancs et ses métaphores à l’ère post-pseudo-moderne »…  

Blanc vous dites? Faudrait préciser...             

Puis j’ai finalement opté pour Dayspa de BERH, un blanc froid bleuté, qui s’agence fort bien non seulement avec mon teint mais aussi avec les sanitaires. (Dites-moi que vous aussi avez déjà choisi la couleur de vos murs en fonction de votre bol de toilette…)

En parlant de toilette, voici LE truc 
pour peindre autour du réservoir

Peindre une salle de bain ce n'est pas long, à proprement dit. Ce qui l'est par contre c'est l'interminable préparation. Boucher les trous, sabler, nettoyer les murs, protéger les surfaces, retirer la quincaillerie. Puis viens ce qui m'horripile le plus au monde (et j'exagère à peine), poser le ruban à masquer. Et laissez-moi vous dire qu'il y a du découpage à n'en plus finir dans une salle de bain. Faut vraiment être motivé! Il faut dire que ce week-end-là, nous n'avions pas les enfants. Sans quoi l'opération n'aurait pas tout simplement pas été possible...

Une moppe pour laver les murs

8 kilomètres de ruban de peintre plus tard, on commence!
Première couche: déjà mon teint s'illumine!
Se faire un déjeuner des rois avec mimosa svp,
au milieu des shampoings...

Deux couches plus tard: TADAM!

Pour compléter le décor je me suis simplement procuré un magnifique tapis chez SIMONS pour vraiment pas cher, ainsi que deux serviettes chez IKEA




Et c'est comme ça qu'on agence notre salle de bain à notre teint. Sur ce, je vais aller consulter mon mémoire; je dois choisir un blanc pour mon salon/salle à manger…

____________________________________________
Ventilation des coûts
Peinture et accessoires: 75 $
Tapis: 10 $
Serviettes: 30 $

Total: 115$ + taxes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire