12 novembre 2013

Idée cadeau: cuillères de bois peintes

En cette belle et magnifique journée de début de flocons et de froid revigorant (sentez-vous l'ironie dans mon ton...), j'initie une série dans laquelle je vous proposerai des idées de cadeaux de Noël ou d’hôtesse fait main. Et pour commencer j'ai pensé à un projet tout ce qu’il y a de plus simple: des cuillères de bois peintes. Vous avez probablement déjà tout ce qu’il faut à la maison. Quoique à bien y penser il serait préférable de ne pas refiler vos vieilles cuillères de bois à la parenté et aller en acheter des neuves pour l'occasion. Je suis pro-récupération, mais faut parfois savoir se garder une petite gêne!




Je vous propose donc deux techniques, réalisées avec des médiums différents dans les deux cas.

1. TECHNIQUE DU TREMPAGE
Comme son nom l’indique, il s’agit de tremper le manche de votre cuillère dans de la peinture. Ici, j’ai opté pour de la peinture au latex. En fait, j'ai utilisé des format d'essais qui étaient en liquidation au Home Depot à 50 ¢ chacun, il y a plusieurs mois de ça. N’allez surtout pas acheter ce format de pot (à 5 $... c’est du vol!) pour faire le projet. N’importe quel restant de peinture que vous avez déjà à la maison conviendra parfaitement.


J’ai donc trempé le manche de la cuillère jusqu’à l’endroit désiré, l’ai retiré et l’ai laissé égoutter au dessus du pot jusqu’à ce que tombe la dernière goutte. J’ai ensuite mis ma cuillère tête en bas dans un superbe sèche-cuillère spécialement conçu à cet effet…



Après quelques minutes vous constaterez qu’un surplus de peinture tentera alors de dépasser la limite que vous vous étiez fixée lors de votre trempage. Il suffit alors de retourner la cuillère, tête vers le haut en la faisant tourner délicatement dans vos mains afin que la peinture se redirige vers l’autre extrémité. Replacer dans votre super support et laissez sécher.

Pour terminer j’ai appliqué une couche de vernis clair  sur la partie peinte uniquement afin de sceller le tout. J’ai utilisé mes cuillères plusieurs fois depuis et rien n’a bougé. Elle sont popote-proof!



2. TECHNIQUE DU RUBAN CACHE
Une autre possibilité est de créer des motifs à l’aide de ruban à masquer. Pour ce faire, j’ai aléatoirement placé des bandes de rubans sans mesures précises. Parce qu'on ne veut surtout pas se casser le ciboulot, ni que notre cuillère semble sortie de l’usine.



Après avoir bien collé le ruban à masquer, on peint les espaces laissés libres à l’aide d’un petit pinceau. Cette fois-ci, j’ai choisi l’acrylique et j’ai appliqué deux couches. Pour ce faire, on remarque que j’ai encore utilisé un porte-cuillère à la fine pointe de la technologie!

Petit conseil : ne pas peindre le ruban en l'abordant à contre-sens. Ça aurait pour effet de faire des traces sous le ruban, et ça, on n’aime pas ça. 

Une fois la peinture sèche au toucher, retirer délicatement le ruban. Dans mon cas, malgré le fait que je me sois bien appliquée, j’ai dû faire quelques retouches à main levée. J’ai ensuite recouvert toutes les bandes de peinture et même les parties non-peintes entre celles-ci, de Mod podge. L'inconvénient avec le Mod podge c'est que lorsqu'il est mouillé, donc au moment de laver la cuillère, son odeur (pas super bonne) ressort. Mais elle s'estompe rapidement en séchant.




Pour ceux qui se le demande, je ne conseille pas de peindre vos cuillères de bambou. J’ai longuement observé les miennes et le fini est beaucoup trop lisse. Peut-être serait-il possible de le faire en sablant préalablement la surface à peindre, mais je n’ai aucune idée de comment réagira ce bois. Faites-le moi savoir si jamais vous tenter le coup… mais je me dégage de toute responsabilité en cas d’échec!

Maintenant, pour offrir vos magnifiques cuillères en cadeau, plusieurs possibilités s’offrent à vous : vous pouvez en ajouter une à un panier-cadeau gourmand, en faire un bouquet composé de plusieurs cuillères colorées ou pourquoi pas en offrir une paire à un musicien qui saura vous jouer un petit rigodon dans le temps des fêtes!


NOTE : Ne pas peindre trop près de l’endroit où la cuillère sera en contact avec la nourriture. Rester dans le haut du manche.
NOTE 2 : Laver délicatement à la main. Ne PAS mettre au lave-vaisselle. Ever!


______________________________________________________________
P.S. Je ne sais pas ce que j'ai fait à mes photos, mais en les important elles sont toutes devenues floues. Et comme je ne suis pas photographe, graphiste, ni patiente et bien je les ai laissées telles quelles. Désolée...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire