14 octobre 2013

Gérer ses géraniums

Aujourd'hui c'est l'Action de grâce et qui dit Action de grâce dit: on mange de la dinde c'est le temps de rentrer ses géraniums. Parce que non, non, non, on ne les jettent pas! Sauf si on a de l'argent à jeter par les fenêtres. Et tant qu'à y être, on en profite pour économiser encore plus en faisant également des boutures.




Comment faire tout ça? Rien de plus simple!


B O U T U R A G E
À partir de votre plan mère, il faut d'abord prélever un bout de tige d'environ 10-20 cm.



Ôter les feuilles du bas, pour ne conserver que les 2 feuilles du haut. Couper le bas de la tige en diagonale.



Tremper le bas de la tige dans une poudre favorisant la formation de racines, appelée hormone de bouturage.



Les insérer dans une pastille de terreau compressée (Jiffy) que vous aurez préalablement fait gonfler dans de l'eau tiède.





Placer ensuite dans un endroit mi-ombragé et maintenir humide. Ne pas trop arroser pour éviter que le plan ne pourrisse. Des racines devraient apparaître au cours des 15 à 30 prochains jours. Ce sera alors le moment de les transplanter en pot. On pourra alors les placer sur le bord de la fenêtre.



H I V E R N A G E 
Pour conserver vos plans de géraniums dans le but de les réutiliser lors de la prochaine belle saison, couper allègrement les feuilles, particulièrement dans le bas des tiges. Ne garder que de belles feuilles et ne laisser aucun bouton de fleurs car cela épuiserait le plan.


Je fais un test cette année, je vais essayer de conserver également ma pervenche

Mettre dans un endroit frais avec un minimum d'éclairage pour tout l'hiver. Arroser modérément, environ une fois par mois.

Une fois tout ça fait, vous pouvez vous faire un plat réconfortant à la mijoteuse et pleurer toutes les larmes de votre corps; l'hiver s'en vient!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire