1 mai 2013

Contes pour enfants pas sages

Vous saviez que dans la véritable histoire du Petit Poucet, c’est une autruche qui mange tous les cailloux? Et que si l'on traite de chameau un dromadaire, ce dernier entre dans une colère terrible? C’est pourtant ce que l'on prétend…

Dimanche dernier, nous avons eu la chance d’assister à la 100e représentation de Contes pour enfants pas sages de PPS Danse. Inspiré par l’imaginaire fantaisiste du célèbre auteur Jacques Prévert, le non moins réputé chorégraphe Pierre-Paul Savoie a créé un magnifique spectacle jeunesse où danse, théâtre, musique et chant fusionnent.

Cette adaptation scénique du livre du même nom, met en scène les animaux provenant des huit contes qui composent le recueil. Lion, chevaux, ânes, dromadaires et compagnie envahissent tour à tour la scène, pour le plus grand bonheur des « enfants de 3 à 6 pieds ». Célébrant le monde de l’enfance (et critiquant au passage celui des adultes) ces contes, publiés en 1947, sont toujours actuels. 

Les girafes
L'autruche
Les ânes
Les antilopes

Les enfants ont appréciés, les parents aussi. Le langage théâtral et chorégraphique est simple et facile à décoder. Le rythme est soutenu, parfait pour garder les enfants captivés. D’une durée de 50 minutes, ce spectacle ludique et coloré s’adresse aux 4 ans et plus... sages ou non!

Suite au spectacle, j’ai évidement fais un retour avec les garçons:

M - Est-ce que vous avez aimé ça?
A+L – Oui!
M - Quel tableau avez-vous préféré?
L - Celui de l’autruche qui mange des roches. C’était trop drôle. 
Un gars, c’est un gars!
A - Moi c’est avec les girafes. Parce qu’il y avait des fusils.
Que voulez-vous, un gars c’est vraiment un gars!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire