24 avril 2013

Lumière sur...

V é r o n i q u e   L a m a r r e


Hip-hop
Suspension faite de 100 boitiers de CD recyclés


Que faire lorsque le fabricant de luminaires pour qui l’on travaille depuis sept ans rejette du revers de la main notre proposition de développer une ligne à partir de matériaux récupérés? Le laisser en plan afin de créer sa propre marque d’écodesign! Et c’est précisément ce que la designer industrielle Véronique Lamarre a fait, en 2008. Depuis, elle a imposé son nom et son style.

Ses lampes et suspensions sont, vous l’aurez deviné, essentiellement faites d’objets recyclés, à l’exception des composantes électriques. Récupérés à droite ou à gauche, elle se laisse inspirer par les objets du quotidien qui passent ou s’imposent. De vieux CD ou leurs boitiers, des bouteilles ou des pots de verre, des lunettes de soleil: rien n’échappe à sa créativité. Mais attention, nous sommes loin de la fameuse lampe DIY dans un pot masson, si populaire sur Pinterest (j’avoue, je l’ai moi-même "pinné"…). Elle crée plutôt de véritables oeuvres contemporaines.

L’objet récupéré impose sa matière et sa forme. Véronique l’analyse, le transforme, le transperce, le déconstruit. Elle en retire ainsi le principal matériau qui lui sert à créer ses oeuvres. Au final on voit le luminaire dans son ensemble, tel quel, oubliant même l’objet à partir duquel il a été composé.

XBOXE
Suspension faite d'aluminium et de boîtiers de CD recyclés 

No more music Mr Henningsen
Suspension faite d'aluminium et de boitiers de CD recyclés,
inspirée de la célèbre lampe Artichoke de Poul Henningsen
Mini-popSuspension faite d'aluminium et de boitiers de CD recyclés

Cleo
Suspension faite d'aluminium et d'un pot de verre récupéré

J'aime les choses et les gens ingénieux. J'aime que l'on puise dans ce qui est existant plutôt que dans les ressources. J'aime quand design et récupération se marient. J'aime ce que fait Véronique Lamarre!

Présentement, mes moyens ne me permettent pas de m’offrir un luminaire Lamarre, aussi beau serait-il dans ma maison! Ceci dit, si jamais l’idée lui prennait de faire de belles petites veilleuses, je serais sa première cliente...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire