7 février 2013

C'est pas du bonbon

Je ne suis pas fière de l'avouer, mais Ludo a 5 couronnes et 3 plombages.
Je ne suis vraiment pas fière de l'avouer, mais Axel a subi, à 5 ans et des poussières, une anesthésie générale pour recevoir 7 couronnes et se faire extraire au passage une dent dont la carie avait atteint le nerf. Et dire que 6 mois auparavant mon poussin n'avait aucune carie...

Et nous ne sommes pas (tout à fait) responsables de cette condition. Oui, mes enfants se brossent régulièrement les dents. Non, ils ne mangent pas des bonbons à satiété. Ils souffrent d'hypoplasie de l'émail. Leurs dents n'ont pratiquement pas d'émail, et ce, en raison d'une forte jaunisse qu'ils ont développé à la naissance pour cause d'incompatibilité sanguine entre eux et moi. Et qui dit pas d'émail, dit bienvenue carie.

Alors pour toutes ces raisons (et parce que secrètement je me débarrasse toujours de la moitié de leur récolte d'Halloween...) j'ai eu envie de tester cette recette de bonbons aux fruits maison. 

Le test: faire des bons bonbons

- 1 tasse de petits fruits (j'ai choisi des fraises)

- 1/4 tasse d'eau
- 1/2 tasse de compote de pommes
- 1/2 tasse de jus de fruit (au choix)
- 2 enveloppes de gélatine



Mettre dans une casserole les fraises et l'eau. Porter à ébullition. Réduire le feu et cuire 10 minutes en brassant régulièrement. Réduire les fraises en purée, les remettre dans la casserole et ajouter la compote. Amener à ébullition puis ôter rapidement du feu, couvrir et laisser reposer. Dans un grand bol, verser le jus et y saupoudrer la gélatine. Laisser reposer 1 minute, puis ajouter le mélange des fruits et brasser à la main de 3 à 5 minutes. Verser dans un moule en verre ou céramique. Mettre au réfrigérateur au moins 3 heures. Couper de la forme voulue et déguster.


Ça se fait assez rapidement et c'est facile à faire avec un enfant. Évidement on se réserve les étapes sur la cuisinière, mais en contrepartie on le laisse lécher la cuillère... 

Le rendu
Toutes les photos © The B (mon chum...)


Le verdict:

Axel, dubitatif: Sont bizarres les bonbons, sont mous... 
Ludo, affirmatif: C'est même pas sucré, ça ne goûte pas les bonbons!
Maman, persuasive: Moi je trouve ça bon

Il est quand même vrai que le goût de la fraise tarde à atteindre nos papilles. Mon erreur dans ce test est d'avoir qualifié la chose de bonbon. Le décalage entre leurs attentes et la réalité était probablement trop grand. Forcément, quand ta mère te dit qu'elle va te donner des bonbons et qu'elle te refile des cubes de simili-Jello embrouillés, t'es un brin déçu...

Si vous tentez vous aussi l'expérience, je vous conseille de dire que c'est une collation fruitée rigolote, des fraises carrées ou je-ne-sais-quoi, mais de grâce n'utilisez pas le mot bonbon!





2 commentaires:

  1. Tiens tiens... Je me cherchais justement quelque chose à faire pour le dessert de Saint-Valentin jeudi! Je pourrais faire ça et couper avec mon emporte-pièce en forme de coeur... Ouaip! Merci pour le tuyau. Et je vais pas appeler ça des "bonbons"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'enverras une photo et les résultats de ton test sur les filles ; )

      Supprimer