31 janvier 2013

Inspiration

Mettez-vous dans la peau d'un enfant malade, confiné à sa chambre d'hôpital. Est-ce que ce ne serait pas fantastique de jeter un oeil par la fenêtre et de voir ceci

James Knox | Pittsburgh Tribune

Bravo à cette équipe de laveurs de vitres de PittsburghJ'ignore si une telle chose existe à Montréal ou même ailleurs dans le monde, mais je trouve cela vraiment formidable. 

Ça y est. J'ai les yeux pleins d'eau...


28 janvier 2013

Tricotti-tricotta, le test

Après avoir fait un arrêt au magasin du dollar pour acheter un balle de laine, nous voilà fins prêts pour le test de finger knitting, abordé dans ce message. Quoi de mieux que de tester cette activité, au lit, un dimanche matin ensoleillé?

Le test: Tricoter un foulard à maman, avec les doigts!

Le rendu: La méthode est très simple. Vraiment. J'ai montré une fois à Ludo comment faire, et zou, monsieur allait tricoter comme un pro pour les 20 minutes à venir.  



Le verdict: Ludo a bien aimé. Outre son foulard pour Yark (aucune idée en passant du choix de nom...) il a même fait d'autres petites créations. Axel a moins aimé, probablement à cause de ses petits doigts de 5 ans qui manquent de coordination... ou carrément d'un manque d'intérêt! Il a tout de même confectionné un collier pour sa maman adorée son professeur.

Nous ne sommes peut-être pas encore tout à fait prêts à joindre les rangs des Ville-Laines ou encore de Maille à part, mais nous sommes assurément sur la bonne voie pour habiller notre lilas l'été prochain!


Les preuves




Je crois que je vais m'y mettre également... puisqu'au final aucun de mes enfants ne m'a fait un foulard! Et vous? Vous tricotez? Si jamais vous avez une p'tite écharpe de trop...


Mise à jour: À ma grande surprise, en revenant de l'école aujourd'hui Ludo a demandé la laine et s'est remis à tricoter! Bon OK pas tout de suite en arrivant, il a quand même profité de son 30 minutes autorisé d'ordinateur d'abord, mais tout de même! Il s'est fait un bandeau, un bracelet et m'a fait un collier. Axel s'est joint à son frère (après son 30 minutes d'ordi...) afin de me faire un bracelet. Demain je m'empresserai donc d'aller acheter de la laine en quantité au retour du travail. Je l'aurai peut-être bien ce foulard...


25 janvier 2013

Tricotti-tricotta

Je ne sais pas si c'est la froideur extrême des derniers jours, mais j'ai une de ces envies de tricoter... 

Seul bémol, à part le fait de ne posséder ni laine ni aiguilles, je ne sais pas tricoter!


J'ai bien fais plusieurs tentatives dans ma jeunesse, mais je ne sais toujours pas tricoter. Bon si, un peu, mais surtout des foulards de format poupée, où se mêlent et s'entremêlent rangs à l'endroit et rangs à l'envers... ce qui revient à dire que je ne sais pas tricoter.


Mais voilà que Pinterest comprend mon désarrois et me propose ceci:



Finger knitting Via
Tiens, tiens, on dirait bien que j'ai trouvé quelque chose à tester sur les enfants ce week-end...

À suivre!

22 janvier 2013

À deux doigts du bonheur


L’autre jour, j’ai eu envie de manger avec les doigts. 

En fait j’ai souvent le goût de manger avec les mains. Je ne sais pas pourquoi, on dirait que la fourchette transforme le goût des aliments. Vous ne trouvez pas? Mais dans une perspective de transmettre (un minimum) de bonnes manières aux fistons, l’option de manger mon assiette de pâtes à mains nues n’est souvent pas la bonne. Et comme je suis (plutôt) civilisée, je me suis résignée à manipuler la fourchette à l’heure des repas.

Donc, pour en revenir à mon envie, j’ai décidé que les enfants voulaient manger des croquettes de poulet! Mais pas un truc pané ou frit, non, quelque chose de bon.

Le test: Doigts de poulet au parmesan

Donne 4 portions
- 2 grosses poitrines de poulet
- 1/4 tasse de fromage parmesan en poudre
- 2 cuillères à soupe de chapelure
- 1 cuillère à thé de farine
- 1/2 cuillère à thé d’origan séché
- 1/2 cuillère à thé de basilic séché
- 1/2 cuillère à thé de persil séché
- 1/8 de cuillère à thé de paprika
- 1/2 cuillère à thé de poudre d’ail
- 1/8 cuillère à thé de cayenne
- 1/4 cuillère à thé de poivre moulu

Préchauffer le four à 400 degrés. Couper en lanières les poitrines de poulet. Mélanger dans une assiette creuse le fromage parmesan, la chapelure, les herbes et les épices. Enrober complètement les lanières du mélange. Déposer sur une plaque préalablement huilée. Enfourner 20 minutes, en retournant les morceaux après 10 minutes.

Axel à l'oeuvre

Le rendu:
Pour accompagner nos savoureux doigts de poulet, nous avons fait des frites maison au four ainsi qu'une délicieuse salade de chou de... Ricardo!


Le verdict:
Test réussi! Axel en a même pris 2 fois. Et c'est encore meilleur que bon quand on les trempent dans du miel. Ça coule, ça colle mais ça se laisse manger en un tournemain... Seule ombre au tableau, cette réaction spontanée de mon chum: "Ah, j'aime pas ça manger avec les mains!". On dit que les contraires s'attirent...

Les preuves:
Là j'ai échoué. Je voulais photographier les enfants dégustant avec bonheur leur assiettée, mais ayant moi-même les mains découlantes de bonheur, l'opération a été jugée trop difficile. 

La prochaine fois que vous aussi aurez envie de manger avec les mains, pensez à mes doigts!

18 janvier 2013

Testé sur la planète


Le problème quand on se lance un défi en début d’année, comme celui de débuter un blogue, c’est qu’on ignore parfois la portée de notre geste. 

En concevant ce blogue j’ai tout d'abord voulu me créer à la fois un exutoire et une banque d’archives de notre vie familiale. Puis je me suis dis que ma mère aimerait probablement suivre nos péripéties et pourquoi pas mes ami(e)s, si ça leur chante. Mais en observant la provenance des gens qui ont récemment consulté le site (Canada, États-Unis, Allemagne, Chili, Australie) j’ai réalisé que, non seulement je ne connais personne en Allemagne, mais qu’il était chose possible que des gens dont j’ignore même l’existence s’intéresse à mon blogue, et ce, où qu’ils soient sur la planète…

Alors je crois que des présentations s’imposent.

Sur la plage de Pompano, FL, en 2012
Dans ma famille il y a Moi, mère-testeuse, qui travaille dans le milieu culturel et qui, je vous le rappelle, ne prends pas particulièrement de belles photos. Il y a aussi Le Papa, le meilleur charpentier-menuisier au monde et qui fait de magnifiques photos (d’où mon complexe…). Puis viennent, Ludo (8 ans) un ingénieur en herbe qui voudrait un appareil-photo pour son anniversaire et Axel (5 ans) un artiste bohème qui aime bien se faire prendre en photo. Voilà le portrait de notre famille.

Et vous qui me lisez présentement, vous êtes également une mère-testeuse? Un papa-photographe? D'où venez vous? Ne vous gênez surtout pas pour me présenter votre famille. On fera virtuellement connaissance!

17 janvier 2013

Inspiration

Maman de deux garçons, dont un "différent", cette histoire m'interpelle et me touche.

Pour lire le texte  http://www.sikids.com/blogs/2012/11/20/sportskids-of-the-year-conner-and-cayden-long
Il y a également une vidéo.
Je vous mets au défi de ne pas pleurer.
Je préfère vous prévenir car j'ai bousillé mon maquillage. Deux fois.
Ceci dit, je ne suis pas une référence, je suis une chialeuse de haut calibre!

http://www.youtube.com/watch?v=ouhURNLsnjo




16 janvier 2013

Le premier test


Hier soir, j’ai décidé de tester la soupe-repas sur mes petits cobayes affamés.

En fonction de ce que j’avais dans le frigo et le garde-manger, j’ai opté pour la minestrone. Plutôt zéro en terme de Création Culinaire, j’ai décidé de m’inspirer de cette recette de Ricardo (http://www.ricardocuisine.com/recettes/325-minestrone-au-jus-de-tomate), mon BFF de la cuisine!

Le test : Minestrone du mardi!

·  4 gousses d'ail, tranchées
·  2 c. à soupe d'huile d'olive
·  1 oignon, haché
·  2 carottes, coupées en dés
·  2 branches de céleri, coupées en dés
·  2 petites pommes de terre, coupées en dés
·  1 boîte de tomates entières, hachées grossièrement, avec le jus
·  6 tasses de bouillon de poulet
·  1 tasse de petites pâtes alimentaires (ici l’un voulait des boucles et l’autre des coquilles…basta,  j’ai mis les deux!)
·  1 boîte de 540 ml de haricots rouges, rincés et égouttés
·  1 demi poivron jaune, épépiné et coupé en dés
·  1 tasse de petits pois surgelés
·  Sel et poivre, origan, basilic et persil plat

Dans une casserole, dorer l'ail et les oignons dans l'huile. Ajouter les carottes, le céleri et les pommes de terre. Saler et poivrer. Faire revenir environ 3 minutes. Ajouter les tomates et le bouillon. Porter à ébullition. Laisser mijoter jusqu'à ce que les légumes soient tendres (environ 15 minutes). Ajouter les pâtes et poursuivre la cuisson environ 5 minutes. Ajouter le reste des ingrédients et poursuivre la cuisson encore 5 minutes.

C’est très simple à faire, parfait donc pour un soir de semaine. Mais devant la quantité de légumes à couper je décide rapidement de passer à la phase 2 de mon test : m’adjoindre les services d’un petit chef de 8 ans pour en assurer la coupe…

Ludo, alias le petit chef, s'appliquant sur les patates
Le rendu :


Le verdict : Toute la famille a adoré et il en restait même pour les lunchs (on aime ça!).

Les preuves : Axel, 5 ans : « Oh maman, on dirait des friandises rouges! » en parlant des fèves, avant de renchérir avec un « Tu vas en mettre dans mon lunch hein? ». Si ça c’est pas un test réussit! 

7 janvier 2013

Testé sur des enfants


Voilà, je me lance. L’idée de ce blogue m’est venue parce que:

1.      je ne fais pas de scrapbooking;
2.     je ne prends pas particulièrement de belles photos;
3.     je n’ai vraiment pas été assidue au moment de remplir le “livre de mon bébé” ;
4.     j’ai des remords de ne pas avoir rempli le “livre de mon bébé”… et d’avoir tout oublié;
5.     je cours (sans succès) après le temps;
6.    j’oublie souvent d’écrire la date sur les dessins des enfants;
7.     j’ai l’impression d’être devenue mère hier alors que mon grand a déjà plus de 8 ans…

J’ai donc cherché un moyen d’arrêter le temps, de faire une pause sur l’image afin de garder en mémoire (et en archive) des bribes de notre vie familiale. Pourquoi pas un blogue! Serai-je plus assidue?

Voici donc un blogue, mon blogue, où je partagerai des parcelles de mon quotidien, mes trouvailles, mes coups de coeur et mes moins bons coups, le tout, bien entendu, toujours testé sur mes enfants!